Les séances d’art-thérapie et leurs tarifs

(uniquement sur rendez-vous) 
  • ~ Entretien préalable : 50 € (1h)

L’entretien préalable permet d’établir un premier échange autour de votre demande pour que je puisse cerner vos besoins et vous proposer un suivi adapté

 

  • ~ Séance individuelle : 50 € (45 min à 1h30)
  • ~ Séance en groupe : 35 € (1h30)
  • ~ Séance à domicile : sur devis

(Le cabinet n’est pas adapté aux personnes à mobilité réduite)

 

Les séances ont lieu en présentiel

Cabinet Sherpa – 25, boulevard Gambetta 03200 Vichy

Ou en visio via Whereby

 

 

  • ~ Séance en institution : devis établi sur demande

En institution l’art-thérapie permet de répondre à un besoin identifié dans un soucis de complémentarité au sein d’une équipe pluridisciplinaire

 

Supervision de la pratique clinique

La supervision vise à améliorer la qualité de l’acte professionnel par le biais d’une réflexion sur son contexte professionnel. S’appuyant sur l’analyse de cas, elle permet la mise en cohérence de la théorie et de la pratique.

Elle permet de s’interroger, dans un lieu extérieur, permettant ainsi de mettre au travail les mécanismes inconscients qui se jouent.

Elle s’adresse à tous les art-thérapeutes professionnels ainsi qu’aux étudiants en art-thérapie.

 

Tarifs :

  • ~ Professionnels : 60€ de l’heure
  • ~ Etudiants : 30€ de l’heure

 

Les séances ont lieu en présentiel

Cabinet Sherpa – 25, boulevard Gambetta 03200 Vichy

Ou en visio via Whereby

 

 

COVID-19

Le cabinet a été réorganisé et des mesures sanitaires sont prises afin d’assurer la sécurité de tous. 

Le matériel est fourni et sera désinfecté à l’issue de chaque séance.

Etant donné le contexte sanitaire, je vous demande de bien vouloir venir avec un masque. Quant aux enfants, je leur fournirai une visière que je désinfecterai après chaque utilisation.

 

L’art-thérapie n’étant pas pris en charge par la sécurité sociale, certaines mutuelles prennent en charge le coût des séances.
Possibilité d’établir une facture sur demande.

 La presse en parle